Soudan : de violentes tempêtes endommagent les abris de 16.000 réfugiés éthiopiens (HCR)

Soudan : de violentes tempêtes endommagent les abris de 16.000 réfugiés éthiopiens (HCR)

Plus de 16.000 réfugiés éthiopiens vivant dans les camps de réfugiés d’Um Rakuba et de Tunaydbah, dans l’est du Soudan, ont été touchés par plusieurs semaines de tempêtes qui ont rasé leurs tentes, emporté leurs biens et détruit les infrastructures.

« Ces tempêtes ont commencé en mai et se sont intensifiées au cours du mois de juin », a déclaré lors d’un point de presse à Genève, Boris Cheshirkov, porte-parole du HCR.

Lire plus :

Climat : vague de chaleur « exceptionnelle et dangereuse » en Amérique du Nord (OMM)

L’ouest du Canada et le nord des États-Unis sont frappés par un dôme de chaleur, avec des températures dépassant parfois les 45 degrés, et battant des records historiques dans plusieurs villes.

Selon l’Organisation météorologique mondiale (OMM), il s’agit d’une « vague de chaleur exceptionnelle et dangereuse », qui s’abat sur le nord-ouest des États-Unis et l’ouest du Canada dans des régions qui sont plus habituées à un temps frais. Les températures risquent d’atteindre jusqu’à 45°C en journée pendant cinq jours ou plus, avec des nuits extrêmement chaudes.

Lire plus :

Lutte contre les effets néfastes des changements climatiques : Les députés de la 8è législature prennent de nouveaux engagements à Grand-Popo

L’appel 1er vice-président Robert Gbian à un changement de paradigme

L’hôtel Bel Azur de Grand-Popo accueille depuis ce matin 25 juin 2021 un atelier de formation des députés de la 8e législature de l’Assemblée Nationale du Bénin sur les différents outils élaborés par le Projet Plan National d’adaptation aux changements climatiques et d’échanges sur les résultats de l’étude relative à l’identification de nouveaux instruments fiscaux et non fiscaux environnementaux. Ledit atelier qui a pour thème : « La 8e législature s’engage résolument dans la lutte contre les effets néfastes des changements climatiques » a été ouvert par le Général Robert Gbian, 1er vice-président de l’Assemblée Nationale du Bénin.

Lire plus :

La Conseillère de l’ONU sur la prévention du génocide s’inquiète des violences en RDC et RCA

Une haute responsable de l’ONU s’est inquiétée, lundi à Genève, de la montée des discours haineux dans la région éthiopienne du Tigré et des violences intercommunautaires en République démocratique du Congo (RDC), en République centrafricaine (RCA) et de violences ethniques au Soudan du Sud.

« En Éthiopie, nous enregistrons de plus en plus d’informations de tensions ethniques et religieuses, des discours de haine, des incitations à la violence et des allégations de violations des droits de l’homme et d’abus », a déclaré Alice Wairimu Nderitu, Conseillère spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour la prévention du génocide.

Lire plus :

Service et sacrifice – Les Casques bleus ivoiriens au Mali engagés dans la quête pour la paix

Parmi les forces de maintien de la paix des Nations Unies, la MINUSMA, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali, est sans doute la plus fréquemment visée par les groupes armés terroristes qui sévissent au Sahel. Le contingent ivoirien basé à Tombouctou, au nord du pays, a hélas été victime d’une de ces attaques.

Depuis 2013, 158 Casques bleus ont laissé leur vie dans des actes hostiles. Parmi eux, quatre Casques bleus ivoiriens ont été tués le 13 janvier dernier au cours d’une attaque contre un convoi de véhicules blindés de leur compagnie basée à Tombouctou. Un engin explosif improvisé a sauté au passage du convoi et des tirs nourris ont ensuite eu lieu.

Lire plus :

António Guterres : « Nous ne devons pas laisser les conflits bafouer les droits des enfants »

Le chef de l’ONU a appelé, lundi, toutes les parties à des conflits à faire de la prévention des violations contre les enfants une priorité.

Les conflits dévastent les sociétés et frappent particulièrement durement les enfants. En 2020, près de 24.000 violations graves ont été commises contre 19.300 enfants dans les 21 situations de conflits couvertes par le mandat de la Représentant spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour les enfants dans les conflits armés, Virginia Gamba.

Lire plus :

Face à l’augmentation de la faim dans le monde, la Banque mondiale vient en aide aux personnes vulnérables aujourd’hui et demain

L’aggravation de la faim et de l’insécurité alimentaire fait les gros titres dans le monde entier.

Les conflits, les chocs économiques et les phénomènes météorologiques extrêmes sont responsables de l’augmentation de la faim dans le monde depuis 2014. Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), 688 millions de personnes ont souffert de la faim en 2019, contre 624 millions en 2014.

Lire plus :

L’UNESCO remet des ressources produites dans le cadre du CapED afin d’améliorer la qualité de la formation des facilitateurs en alphabétisation

Dans le cadre de la professionnalisation des facilitateurs en alphabétisation et du renforcement de capacités des formateurs en Education de Base des Jeunes et des Adultes (EBJA) et des formateurs des Centres Régionaux de Formation des Personnels de l’Education (CRFPE) du Sénégal, le Bureau régional multisectoriel de l’UNESCO à Dakar, en partenariat avec le Centre National de Ressources Educationnelles (CNRE), la Direction de l’Alphabétisation et des Langues Nationales, la Direction de la Formation et de la Communication du Ministère de l’Education nationale du Sénégal, a produit des ressources. Certaines avaient été déjà remises au CNRE à la veille de la compagne de communication pour la mise à l’échelle de la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) des facilitateurs en alphabétisation.

Lire plus :

Au Conseil des droits de l’homme, un expert plaide pour une levée des brevets sur les vaccins contre la Covid-19

Un expert indépendant de l’ONU s’est dit favorable à la levée des protections de propriété intellectuelle pour les vaccins contre la Covid-19, afin d’accélérer la production et la distribution des précieux sérums dans le monde.

Au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, l’Expert indépendant sur la solidarité internationale a prôné « une limitation des protections par brevet pour les produits médicaux liés à la Covid-19 ». « La limitation des protections par brevet pour les produits et services médicaux liés au coronavirus facilitera l’accès à des versions génériques moins coûteuses des vaccins anti-Coronavirus », a déclaré Obiora Chinedu Okafor.

Lire plus :

Covid-19 en Afrique : l’UNICEF s’inquiète des effets dévastateurs de la troisième vague pour les enfants

Le continent africain, qui manque cruellement de vaccins contre la Covid-19, est confronté à une nouvelle flambée des contaminations et est en proie à une recrudescence mortelle de la pandémie, a prévenu, vendredi, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF).

Pour les enfants dans certains pays africains, cette troisième vague est synonyme de « perte des parents et des grands-parents qui s’occupent de tant d’enfants », souligne le porte-parole de l’UNICEF, James Elder, sans fournir des données sur le nombre d’enfants orphelins. Mais au rythme actuel des infections, « la poussée actuelle dépassera la précédente en quelques semaines ».

Lire plus :