Covid-19 : Unitaid soutient la production locale de tests rapides de diagnostic en Afrique et en Amérique latine

Covid-19 : Unitaid soutient la production locale de tests rapides de diagnostic en Afrique et en Amérique latine

Unitaid, l’agence de santé mondiale, et FIND, l’alliance mondiale en faveur du diagnotisc, ont annoncé investir pour appuyer le transfert technologique et stimuler la production locale de tests rapides de diagnostic de la Covid-19 dans les pays à revenus faibles ou intermédiaires.

Cet investissement permettra d’accroître considérablement la production locale de tests rapides de diagnostic de la Covid-19 en Afrique et en Amérique latine.

Lire plus :

La pandémie de Covid-19 n’a pas ralenti la traite des êtres humains (ONUDC)

Une nouvelle étude de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) montre l’impact dévastateur de la Covid-19 sur les victimes et les survivants de traite des personnes et souligne que les enfants sont de plus en plus les cibles de criminels qui les exploitent.

L’étude évalue également comment les organisations de première ligne ont répondu aux défis posés par la pandémie et comment elles ont pu continuer à fournir des services essentiels malgré les restrictions.

Lire plus :

La flambée des prix des denrées alimentaires menace des millions de familles dans le monde – PAM

Des prix élevés des denrées alimentaires dus aux conflits, à la fragilité économique et aux effets de La Niña, combinés à des pertes d’emploi liées à la pandémie de Covid-19, rendent les aliments nutritifs « inabordables pour des millions de familles dans le monde », a averti jeudi le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies.

Pour le PAM, ces prix élevés des denrées alimentaires ont deux effets. Premièrement, cela fait augmenter le nombre de personnes ayant besoin d’une aide alimentaire. Deuxièmement, cela conduit à une hausse du coût d’achat des produits de base nécessaires aux opérations d’aide alimentaire.

Lire plus :

Humanitaire : l’ONU cherche à aider 160 millions de personnes en 2021

Les Nations Unies et leurs partenaires espèrent fournir une aide humanitaire à 160 millions de personnes cette année, a indiqué, vendredi la numéro deux de l’ONU.

Il s’agit du « chiffre le plus élevé », a souligné la Vice-Secrétaire générale de l’ONU, Amina Mohammed, lors d’un débat du Conseil de sécurité portant sur la protection des civils et la préservation de l’espace humanitaire et présidé par le Ministre des affaires étrangères français, Jean-Louis Le Drian. La France occupe la Présidence tournante du Conseil de sécurité en juillet.

Lire plus :

Le Mali mise sur l’« initiative « Main dans la main » éliminer la faim et la pauvreté

Un atelier technique national d’identification des zones d’investissement prioritaires de l’initiative de l’initiative « Main dans la Main » a été organisé vendredi 9 Juillet 2021 au Mali. Initié par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en partenariat avec le ministère du Développement rural de l’Elevage et de la Pêche, cette rencontre de haut niveau vise un double objectifs à savoir partager les résultats de l’analyse préliminaire et des conclusions des ateliers régionaux afin de prioriser les zones ou les investissements dans le secteur agricole ont un fort potentiel pour faire reculer la faim d’une part, et d’autre part accélérer la transformation agricole et le développement rural durable afin de contribuer à l’élimination de la pauvreté (ODD1) ainsi que de la faim et de la malnutrition sous toutes ses formes (ODD2), a expliqué Mohamadou Mansour Ndiaye, représentant de la FAO au Mali.

Lire plus :

Atteinte des ODD: Lancement d’un partenariat entre leBenin et les Nations unies

La République du Bénin et le Réseau de solutions pour le développement durable des Nations unies (SDSN en anglais) annoncent le lancement d’un partenariat relatif au suivi et à l’évaluation des progrès et des efforts accomplis par le gouvernement béninois afin d’atteindre les Objectifs de Développement Durable (ODD). A en croire le communiqué publié sur le site du Gouvernement béninois, à travers ce partenariat technique, « le SDSN va jouer un rôle consultatif clef auprès des autorités béninoises. Ses observations et ses conclusions seront prises en compte par les différents ministères et administrations afin d’intégrer davantage les ODD à tous les pans de l’action publique, y compris dans ses programmes de financement ».

Lire plus :

L’UE devrait examiner les impacts du nouveau mécanisme de lutte contre le changement climatique sur le commerce mondial (CNUCED)

Le mécanisme d’ajustement carbone aux frontières (MACF) de l’Union européenne (UE) pourrait modifier la structure des échanges en faveur des pays où la production est relativement efficace en termes d’émissions de carbone, mais ne contribuerait guère à atténuer le changement climatique, a averti la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) dans un rapport publié mercredi.

Ce rapport de la CNUCED montre les implications potentielles du MACF sur le commerce international, les émissions de dioxyde de carbone (CO2), les revenus et l’emploi pour les pays à l’intérieur et à l’extérieur de l’Union européenne, avec un accent particulier sur les pays en développement et vulnérables.

Lire plus :

Un pays sur trois ne prend aucune mesure pour aider les élèves à rattraper le retard scolaire dû à la pandémie COVID-19

Un nouveau rapport de l’UNESCO, l’UNICEF, la Banque mondiale et l’OCDE fait le point sur les mesures sanitaires en termes d’éducation dans 142 pays.

Selon le rapport mondial « Enquête sur les réponses de l’éducation nationale aux fermetures d’écoles COVID-19 », publié par l’UNESCO, l’UNICEF, la Banque mondiale et l’OCDE, environ un pays sur trois parmi ceux ayant fermé leurs écoles n’a pas encore mis en place de programme de rattrapage scolaire. Par ailleurs, seul un tiers (principalement des pays à revenu élevé) a pris des mesures pour mesurer les pertes d’apprentissage en primaire et en premier cycle de secondaire.

Lire plus :

Tigré : le HCR s’inquiète du sort des réfugiés érythréens, un convoi du PAM arrive à Mekele

Le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, s’est déclaré mardi extrêmement préoccupé par la situation des réfugiés érythréens dans la région du Tigré en Éthiopie.

Depuis le déclenchement des hostilités en novembre 2020, ces réfugiés ont été fortement affectés par les violences et l’insécurité qui ont touché la région. Ils ont été pris en étau entre les belligérants, deux camps de réfugiés ont été complètement détruits, et des dizaines de milliers de réfugiés érythréens ont été contraints de fuir.

Lire plus :

L’année de la pandémie est marquée par une hausse de la faim dans le monde

La faim dans le monde s’est considérablement aggravée en 2020, ont déclaré lundi les Nations Unies dans un nouveau rapport. Une aggravation qui est probablement liée en grande partie aux répercussions de la pandémie de COVID-19.

Le rapport a été publié conjointement par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Fonds international de développement agricole (FIDA), l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le Programme alimentaire mondial (PAM) et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance(UNICEF).

Lire plus :