L’UNESCO veut faire de l’éducation à l’environnement une composante essentielle des programmes scolaires d’ici 2025

L’UNESCO veut faire de l’éducation à l’environnement une composante essentielle des programmes scolaires d’ici 2025

Plus de 80 ministres et vice-ministres, ainsi que 2 000 acteurs de l’éducation et de l’environnement se sont engagés à prendre des mesures concrètes pour transformer l’éducation en vue de la survie de notre planète en adoptant la Déclaration de Berlin sur l’Éducation au développement durable à l’issue d’une conférence mondiale virtuelle de trois jours qui s’est tenue du 17 au 19 mai depuis Berlin.

La conférence, suivie en ligne par plus de 10 000 personnes, a été organisée par l’UNESCO, en coopération avec le ministère fédéral allemand de l’Éducation et de la Recherche et la Commission allemande auprès de l’UNESCO

Lire plus :

L’UNESCO accompagne les enfants issus des milieux défavorisés à travers la promotion de l’éducation artistique et culturelle.

Le samedi 22 mai 2021, le Centre Culturel le BlonBa a abrité un concert avec la troupe des enfants de Instruments4Africa sous la direction du Maestro Cheick Tidiane Seck et son septet de Jazz. Ce concert a été organisé en partenariat avec le Ministère de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, le Maestro Cheick T. Seck et l’ONG Instruments For Africa (I4Africa).

Lire plus :

Eruptions du mont Nyiragongo en RDC : des milliers d’habitants quittent la zone volcanique de Goma (OCHA)

Des milliers d’habitants de Goma, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), sont déplacés et en mouvement après que les autorités ont ordonné l’évacuation des zones menacées par de nouvelles éruptions volcaniques du mont Nyiragongo, a annoncé vendredi le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA).

Lire plus :

Stimuler les investissements dans la nature pour lutter contre les crises climatiques, de biodiversité et de dégradation des terres

Les investissements annuels dans des solutions reposant sur la nature devront tripler d’ici 2030 et quadrupler d’ici 2050. Faute de quoi, le monde ne pourra lutter efficacement contre la triple menace des crises climatiques, de la biodiversité et de la dégradation des terres, affirme une nouvelle étude publiée sous l’égide de l’ONU.

Lire plus :

Le chef de l’ONU appelle à un partenariat mondial pour lutter contre la Covid-19, le changement climatique et atteindre les ODD.

Le monde a besoin d’un partenariat mondial pour vaincre la Covid-19, atteindre les objectifs de développement durable et lutter contre le changement climatique, a déclaré le Secrétaire général de l’ONU dans un message vidéo à l’ouverture d’un sommet à Séoul, en République de Corée.

Le sommet ‘Partenariat pour une croissance verte et les objectifs mondiaux 2030’ (P4G) vise à stimuler les partenariats et l’action politique. Il rassemble des chefs d’État, des chefs d’entreprise et des dirigeants de la société civile.

Bien qu’il y ait des engagements pour atteindre des émissions nettes zéro de gaz à effet de serre d’ici 2050, il y a « encore beaucoup à faire » pour réduire ces émissions et atteindre les Objectifs de développement durable (ODD), a déclaré António Guterres.

Lire plus :

Le fonds de dotation du Paris Saint-Germain soutient Klabu pour venir en aide aux jeunes réfugiés grâce au sport, en collaboration avec le HCR

Le Fonds de dotation du Paris Saint-Germain, expression de l’engagement du Club au-delà du terrain en soutien des jeunes qui en ont le plus besoin, et la start-up néerlandaise KLABU (« club », en langue swahili), qui oeuvre en faveur de l’accès au sport dans les camps de réfugiés, annoncent aujourd’hui le lancement d’un projet pluriannuel inédit. En collaboration avec le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, les deux partenaires développeront de nouveaux centres sportifs au bénéfice de milliers de jeunes réfugiés et des communautés vivant dans les camps ou à proximité. Il s’agira des premières infrastructures de ce type ouvertes par un club de sport dans un camp de réfugiés. Des ventes d’articles sportifs seront organisées dans le monde entier pour permettre à tous de participer au développement de ces initiatives.

Lire plus :

RDC : près de 400.000 personnes pourraient être déplacées par une nouvelle éruption du volcan près de Goma, selon l’UNICEF

Craignant que l’un des volcans les plus actifs au monde puisse à nouveau entrer en éruption en République démocratique du Congo (RDC), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a averti jeudi que près de 400.000 personnes, dont 280.000 enfants, pourraient être déplacées et avoir besoin de protection ou de soutien, si l’exode actuel se poursuit

Samedi dernier, la lave a jailli de l’immense cratère du mont Nyiragongo, provoquant déjà la fuite de milliers de personnes de Goma, une ville d’environ deux millions d’habitants. Au moins 32 personnes sont mortes des suites directes de l’éruption, dont trois enfants, tandis que 40 personnes ont été portées disparues, a précisé l’UNICEF.

L’agence onusienne a déclaré dans un communiqué qu’elle se félicitait des efforts du gouvernement de la RDC pour protéger les personnes vivant dans « la zone rouge » de l’est de Goma contre les risques associés à de nouvelles éruptions, et a mis en garde contre le fait que les enfants courent un plus grand risque dans le cas d’une nouvelle évacuation massive

Lire plus :

Covid-19 : l’Afrique a besoin d’urgence de 20 millions de doses de vaccin (OMS)

L’Afrique a besoin d’urgence d’au moins 20 millions de doses du vaccin Oxford-AstraZeneca au cours des six prochaines semaines afin d’administrer une deuxième dose à tous ceux qui ont déjà reçu le premier sérum, a alerté jeudi l’Organisation mondiale de la santé (OMS)

A ce jour, 28 millions de doses de différents vaccins ont été administrées en Afrique, ce qui représente moins de deux doses administrées pour 100 personnes sur le continent.
Dans le monde, 1,5 milliard de doses de vaccin contre la Covid-19 ont été administrées. « Alors que les approvisionnements se tarissent, le partage des doses est une solution urgente, critique et à court terme pour garantir que les Africains les plus exposés au nouveau coronavirus reçoivent la protection dont ils ont tant besoin », a déclaré la Dre Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique.

Lire plus :

Le renforcement des systèmes de santé doit aller de pair avec celui des systèmes agroalimentaires.

Le Directeur général de la FAO s’associe aux appels lancés par les dirigeants du G20 en faveur de l’intensification de la lutte contre la covid-19.

«Les systèmes alimentaires et les systèmes de santé doivent être renforcés et perfectionnés pour parer aux effets de la pandémie de covid-19 et éviter une crise alimentaire mondiale», a déclaré aujourd’hui le Directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), M. Qu Dongyu.

«La pandémie n’est pas seulement une menace pour la santé humaine. Elle met également en péril le fonctionnement de nos systèmes alimentaires, qui sont fondamentaux pour notre santé et nos conditions de vie», a affirmé le Directeur général de la FAO lors son allocution devant les dirigeants présents au Sommet mondial sur la santé du G20, qui s’est tenu par visioconférence.

Lire plus :

Covid-19 : la légère tendance à la baisse se poursuit dans le monde

La courbe des nouveaux cas de coronavirus continue de suivre une trajectoire à la baisse dans le monde, a annoncé mercredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS)

« Au cours de la semaine écoulée, le nombre de nouveaux cas de Covid-19 et de décès a continué de diminuer, avec plus de 4,1 millions de nouveaux cas et 84.000 nouveaux décès signalés », a souligné l’OMS dans son dernier bulletin épidémiologique. Il s’agit d’une baisse respective de 14% et de 2% par rapport à la semaine précédente.

Lire plus :