Experts de l’ONU tués en RDC: l’approche de la fin du procès inquiète les chancelleries

Le procès des assassins présumés d’experts de l’ONU pourrait bientôt toucher à sa fin, près de quatre ans après avoir été ouvert. L’Américain Michael Sharp et la Suédoise Zaïda Catalan ont été tués le 12 mars 2017 dans la province du Kasaï-Central, secoué à l’époque par une insurrection de miliciens se réclamant du chef Kamuina Nsapu, un chef coutumier qui s’était rebellé contre l’autorité de l’État et qui avait été tué. L’annonce du passage au réquisitoire et aux plaidoiries inquiète les chancelleries. Des appels ont été lancés jusqu’au plus au sommet de l’État.

L’ire plus :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *