L’UNESCO se félicite de la proposition de lever les brevets sur les vaccins et appelle à la Science ouverte

« La décision des États-Unis et de nombreux autres pays de demander la levée des brevet des vaccins contre le coronavirus pourrait sauver des millions de vies et servir de modèle pour l’avenir de la coopération scientifique. Le COVID-19 ne respecte pas les frontières. Aucun pays ne sera en sécurité tant que les habitants de chaque pays n’auront pas accès au vaccin. »
Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO

Cet élan croissant répond à l’appel conjoint lancé en octobre 2020 par l’UNESCO, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) pour ouvrir la science et stimuler la coopération scientifique. Dès le début de la pandémie il y a un an, l’UNESCO a mobilisé plus de 122 pays en faveur du concept de Science ouverte et du renforcement de la coopération internationale dans ce domaine.

Lire plus :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *